Partenariats‎ > ‎

Frey

Aménageur, développeur, investisseur et gestionnaire, Frey est depuis 40 ans l’un des spécialistes français de l’urbanisme commercial. Concepteur de lieux de vie mixant différents usages (commerces, loisirs, restauration, activités tertiaires), le Groupe mène aujourd’hui en Europe (France, Espagne et Italie) de grands projets de renouvellement urbain en développant un savoir-faire unique : la requalification des pôles économiques existants. FREY porte notamment à Strasbourg (Vendenheim) et Montpellier (Pérols), les deux plus grandes opérations de renouvellement urbain et commercial d’entrées de ville jamais entreprises en Europe. Ses Shopping Promenade® proposent une offre complète mêlant shopping et loisirs, pour créer une « expérience augmentée » pour toute la famille.

Coté au second Marché de la Bourse de Paris, Frey gère aujourd’hui un patrimoine immobilier de 1.2 milliards d’euros et porte en développement près de 500.000 m² de projets, représentant 700 millions d’euros d’investissement.


Edito d'Antoine Frey, Président Directeur Général de Frey


"Au moment où les cassandres de tous poils prédisent la disparition de la quasi-totalité des industries que nous connaissons aujourd’hui au profit d’une horde de Start up disruptives, une mise au point s’impose concernant le commerce. Pour certains, la seule question qui mérite de l’intérêt est : combien de temps l’ogre Amazon va-t-il mettre pour truster 100 % du chiffre d’affaire du commerce de détail. Et bien nous pouvons l’affirmer sans risque : cela n’arrivera jamais et ce pour de multiples
raisons !

Notre propos n’est pas ici de nier ou même minimiser la part de marché grandissante du e/m commerce (8 % du CA total du commerce en France à ce jour). Un certain consensus fixe à 30 % l’asymptote de ce canal de distribution à horizon 2030.

Mais pourquoi cette transformation finirait-elle par trouver un plafond de verre ?

Les raisons sont nombreuses. A commencer par une forme de réalité des prix qui finiront par se rappeler aux bons souvenirs des e commerçants qui comme toute entreprise doivent à un moment où à un autre trouver un modèle économique à même de rémunérer les actionnaires qui ont pendant de longues années sponsorisé les prises de parts de marché au prix de pertes abyssales.

Autre raison, et c’est peut-être la plus essentielle : la pauvreté de l’expérience d’achat en ligne et l’absence de lien social procuré par un acte qui depuis des millénaires permet aux peuples de se sociabiliser. 70% du commerce se réalisera donc toujours dans un magasin, pour peu que celui-ci offre à ces nouveaux consommateurs ce qu’ils en attendent légitimement.

Car la praticité ne suffit plus.

Le nouveau consommateur ne supporte plus le moindre irritant sur son « parcours client » et une totale fluidité de son acte d’achat est considéré comme un pré requis pour avoir une chance de le voir revenir. Les commerces qui recevront les 70% des transactions marchandes seront ceux qui offriront aux consommateurs ce que leur téléphone ne pourra jamais leur offrir : l’immédiateté et l’expérience.

L’immédiateté pour répondre à l’achat de praticité, de dépannage ou encore à l’immédiateté de l’achat d’impulsion.

L’expérience, celle que l’on partage en famille ou entre amis autour d’une promenade dédiée au shopping dans sa dimension ludique.

Les centres commerciaux se sont lancés dans cette mue afin d’offrir ces expériences « augmentées » dans des lieux propices au plaisir partagé entre êtres humains. Du shopping, des loisirs, et une offre large de restauration, dans des lieux plus authentiques, en connexion avec leurs environnements sociétaux, véritables « booster » de liens entre êtres humains. FREY figure parmi les leaders de cette révolution du commerce."